Asie Bali Destinations

Kuta (Bali), Scooters, Bintang, Billard et Surf.

Sans titre-1Conduire en scooter a Bali, surement l’un des moments le plus stressant de toute ma vie. Je ne sais pas si le plus angoissant est la conduite des Balinais, les routes engorgées, l’état même des routes ou cerise sur le cocotier, la conduite à gauche.
Et pourtant, je ne pourrais que recommander d’utiliser ce moyen de transport pour découvrir l’ile.

Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1

Location de scooter

Combien ça coute ?

Back-and-pack_bali_kuta-1Nous avons commencé notre road trip de 15 jours à Kuta, là où nous avons louer les scooters. 80% des hôtels proposent le service de location (de la demi journée jusqu’au mois voir plus) et 20% des autres connaissent une personne qui louent des scooters. Si vous décidez de tenter l’aventure, vous trouverez toujours où louer.
Les tarifs se valent et sont quasiment établis sur une base de 50 000 IDR la journée, mais si vous le voulez pour une plus longue durée vous pouvez faire descendre le prix jusqu’à 30 000, voir plus si vous êtes très bon négociateur, mais notre loueur ne semblait pas vouloir descendre plus.

Je n’étais vraiment pas chaude quant à cet idée, quand Florent est arrive la bouche en coeur « On louuuuue des scoooooters pour faire un road-trip de 10 Jours ????? », Heuuuuu, comment te dire que je n’en ai jamais conduit en France, alors oui commençons dans le pays comptant 1 accident par jour. Et OUI nous l’avons fait !
Et pour être très honnête, je ne rrrrregrette rien. Foncez ! 
Surtout si vous êtes en sac a dos, mais quel plaisir de choisir les hôtels avec chacun son scooter et son sac accroché tant bien que mal à l’arrière. Le nombre de couples que l’on a pu croiser, transpirants sur une route presque déserte, 20Kg sur le dos.. à pieds. Ca ne vaut pas le coup.

Si vous comptez choisir cette solution (scooter, pas transpiration extreme marathonien) pour vous déplacer, ramenez des tendeurs de France, parce que ça parait bête mais on a galeré pour en trouver, et c’est ultra pratique pour la suite.

Un itinéraire ?

A vrai dire, l’ile de Bali étant assez petite vous pouvez tout à fait choisir un itinéraire (tour de l’ile par exemple) ou faire au jour le jour. Comme ça tout le monde il est content.
Nous par exemple, nous sommes parti de Kuta, puis nous voulions aller à Sanur mais ça ne valait pas du tout le trajet donc nous avons continuer vers Ubud (article à venir avec des belles photos de jungle et des singes). On à ensuite poursuivi vers Tegallalang et enfin jusqu’au mont Batur pour revenir vers Kuta et Uluwatu.

Kuta,we want to party

Kuta, la première ville où l’on a envie de se rendre en arrivant sur Bali depuis l’aéroport de Denpasar, pour poser ses valises et réfléchir à la suite. Pour faire court, c’est THE PLACE TO BE pour les Australiens puisque, sans généraliser, c’est ici qu’on trouve le plus de bar au m2. Si vous voulez faire la fête à Bali, c’est à Kuta qu’il faudra aller, du toit terrasse au petit bar de quartier vous avez de tout.
C’est aussi l’une des rares villes où nous pouvions jouer au Billard. Ce n’est pas forcement la raison de votre venue sur l’ile, mais c’est un bon compromis si vous n’aimez pas les grosses boites boum boum et si vous ne voulez pas passer la soirée a l’hôtel.

Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1

Shops

C’est la ville aussi pour faire du shopping.
Pour ramener quelque souvenirs, c’est ici. Dans les shops de quartier, un seul maitre mot: MARCHANDER. On vous annoncera souvent le double du prix à payer, n’ayez absolument pas peur de donner un chiffre vraiment rikiki, de toute façon il vous fera remonter. Tout l’artisanat Balinais se retrouve ici, du tee-shirt de mauvaise imitation, aux sculptures de bois, aux batiks, vous trouverez de tout, et même de grandes enseignes :
Les essentielles du surf : RipCurl, Quiksilver, etc., un peu moins chers qu’en France puisque fabriqués en Indonésie.
Les essentiels européens, par forcement moins chers à Bali du coup : Pullandbear, Mango Zara, etc.

Profitez en également pour vous faire masser a des prix imbattables. Entre 60 et 90K IDR l’heure, je vous conseille de pousser la porte d’établissements à 90K, ça reste de l’ordre de 6 euros environs, et vous serez sur de trouver du calme et un personnel au top.

(Meilleur rapport qualité-prix: Balinese massage, un peu énergique mais pas aussi agressif que le massage Thai, idéal après le surf)

Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1

Surf

En tant que surfeuse débutante, Kuta était pour moi une pépite. Vous pouvez louer des planches pour 50000IDR l’heure directement sur la plage à quelques mètres des vagues, ou bien pour 30000/50000 la journée un peu plus loin dans les rues parallèles. Le calcul est vite fait, surtout si vous avez loué un scooter avec un « rack maison » vous pouvez vous permettre d’emporter votre surf partout facilement.
Kuta ce sont des kilomètres de plages de sable, sans coraux, sans rochers, c’est idéal pour commencer le surf. Les vagues ne sont pas trop grosses, mais peuvent l’être pour des surfeurs un peu expérimentés, et il n’y a aucun risque de se blesser/se couper. Pour avoir tester d’autres spots de surf par la suite, c’est vraiment uniquement à Kuta que j’ai pu apprécier monter sur une planche.

Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1 Back-and-pack_bali_kuta-1

Cuisine internationale

Le clou du spectacle de Kuta est la variété proposée en terme de cuisine. Toutes les cuisines sont représentées, et après quelques semaines de voyage nous n’étions que ravis de pouvoir enfin varier les plaisirs. Japonais, chinois, balinais, français, italien, coréen, américain, thailandais, cuisine de quartier, cuisine fusion, barbecue, soupes, hamburgers, woks, etc.

Back-and-pack_bali_kuta_goku-bbq-1

GOKU BBQ : une base de poulet + au choix trois accompagnements – Jalan Benesari, Kuta

Back-and-pack_bali_kuta_goku-bbq-1 Back-and-pack_bali_kuta_goku-bbq-1 Back-and-pack_bali_kuta_goku-bbq-1 Back-and-pack_bali_kuta_goku-bbq-1

 

Back-and-pack_bali_kuta_sushibar-4

Très bon sushis bar KUNTI 2 – Jl. Bene Sari No. 4, Kunti,

Back-and-pack_bali_kuta_sushibar-4 Back-and-pack_bali_kuta_sushibar-4 Back-and-pack_bali_kuta_sushibar-4 Back-and-pack_bali_kuta_sushibar-4

Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1

Tres bon POPPIES RESTAURANT avec une superbe terrasse interieure fleurie et boisée, un peu plus luxe – Poppies Lane I

Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1 Back-and-pack_bali_kuta_poppies-1

 

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire