Budapest Europe J'ai testé Rencontres Tattoos

(Hongrie) Fatum Tattoo / dorca borca: Se faire tatouer à Budapest

backandpack

Edit : Dorca Borca a déplacé ses aiguilles et officie désormais chez HAVE, plus d’infos sur ce nouvel article.

Lors de mon voyage a Budapest j’avais planifié de me faire un nouveau tattoo (Ah tatouage quand tu nous tiens !).

Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

J’avais déjà eu l’occasion de m’en faire deux la dernière fois que j ‘étais venu, ayant déjà exactement le dessin j’avais donc choisi mon tatoueur uniquement parce qu’il était libre avant mon départ. Pour dire je ne me souviens même pas du nom de la tatoueuse mais je sais que c’était à « Tyutyu ». Je pensais qu’ayant déjà exactement le dessin, tout tatoueur avec un peu d’expérience aurait su me marquer la peau à vie correctement, j’ai eu tort puisque certes il est réussi et comme je l’avais imaginé, mais le trait comporte quelques irrégularités je trouve. Je l’adore quand même et je ne regrette aucun de mes tatouages.
Et donc comme si ce souvenirs ne m’avait pas suffit, en sachant que je me rendais à Budapest, évidemment je me suis immédiatement dis « Tiens je vais en profiter pour me faire tatouer de nouveau, c’était tellement bien la dernière fois pardi».

Choisir son tatoueur

Depuis mon premier tatouage fait à Lyon, et mes deux seconds faits à Budapest, des copies exactes de dessins que j’avais apporté, je me suis d’avantage intéressée aux artistes et à leur book. Je continue de venir avec mes idées et des dessins mais je choisis mon tatoueur en fonction de ses précédents tatouages, ainsi je lui laisse une marge de modification en sachant que je vais adorer.

Quelques très bons artistes : Ien Levin, Altar Altar, East River Tattoo, Sasha Unisex

Pour tous les fans de tattoo ou si tu cherches de l’inspiration, Jessie vient de me partager cette superbe application Inkstinct qui fonctionne comme un Instagram de tatouages

J‘ai donc fait mes recherches, surtout sur Instagram à vrai dire c’est là où tu trouveras les meilleurs books, et je suis tombée sur le travail de « Dorca Borca », une jeune graphiste diplômée des Beaux arts qui officie à « Fatum tattoo ».

Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

Dorca Borca

Le salon fatum tattoo

Le salon n’a pas pignon sur rue et est situé au premier étage d’un immeuble abritant une boite de nuit assez connue « ötkert ». De l’extérieur vous ne verrez qu’une plaque dorée indiquant « Fatum tattoo I emelet ».

Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest
Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

Très bonne surprise en franchissant la porte, on à l’impression de se rendre chez un ami pour se faire tatouer. La décoration est simple avec juste la touche Sailor jerry suffisante pour comprendre que l’on est tout de même dans un salon, et surtout le lieu respire la propreté. Il n’y a pas d’accueil donc n’hésite pas a traverser la première pièce pour te rendre jusqu’au lieu du crime.

La tatoueuse parle très bien anglais (comme la plupart des jeunes à Budapest) et discute avec moi, après m’avoir proposé de l’eau ou une boisson énergisante, de la taille et de l’emplacement souhaités. Une fois ces décisions prises, elle n’hésitera pas à repositionner le transfert 6 fois afin de l’installer parfaitement au centre de mon buste.

Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

Les Stencils de Dorca Borca

Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

Nous avions rendez-vous à 13H, le temps de discuter, de dessiner le stencil et de le positionner correctement, nous commençons réellement à 14h20. Il faudra entre 1h30 et 2H pour finir mon dessin, décidée à me faire tatouer le sternum je pensais souffrir d’avantage s’agissant d’une zone très peu grasse où la peau « est sur les os », mais il n’en fut rien, comme un picotement. Nous sommes tous différents sensiblement face à la douleur d’un tatouage donc que je ne serve pas d’exemple, mais c’était complètement supportable.

Chacun gère la douleur différemment. Ce qui n’a pas fait mal à votre meilleur ami sera peut-être très douloureux pour vous. Il est inutile d’entrer dans le fameux débat sur quel endroit est le plus douloureux en fonction de l’épaisseur de la peau/la graisse/les os/les nerfs, car chaque personne est différente. Une bonne manière de tester votre seuil de tolérance sans aiguille est de tout simplement vous pincer. Quoi qu’il en soit, ne laissez pas la douleur décider de l’endroit où vous voudriez voir votre tatouage placé – la douleur est temporaire, mais le tatouage ne l’est pas! Si vous choisissez un endroit connu pour être douloureux (comme les côtes) supportez la douleur et soyez patient.

Extrait de « Comment vous faire votre premier tatouage » sur WikiHow.

Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

Très important, le lieu est propre et les règles d’hygiènes sont respectées : la tatoueuse se lave les mains avec un savon germicide, la partie de mon corps qui s’apprête à être tatouée est nettoyée et désinfectée, elle enfile une nouvelles paire de gants et ouvre les équipements stérilisés. Une fois fini, la zone qui porte mon tatouage terminé est de nouveau nettoyée et un film plastique est appliqué.

Professionnelle, attentive, calme et sympathique, Dorca Borca (de son vrai nom Berczi Dóra) nous donne toutes les raisons de nous rendre chez Fatum Tattoo. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce salon c’est le côté « pieds sur terre » des tatoueurs, qui tentent à démocratiser l’apriori que peuvent avoir certaines personnes d’une ancienne génération, sans être pour autant vieux jeux, (mes parents par exemple – coucou) qui rejettent encore cet art et associe le tatouage à la prison, aux gangs, aux rebelles de la société yeah.
Si toutefois le style de Dorca Borca ne te convient pas tu trouveras toujours chaussure à ton pieds parmi les artistes partageant les locaux, tels que Gábor ZólyomiLilla LipkaRóbert BundaDorottya Jakócs.

 Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest Back-and-pack_Fatum-tattoo_Budapest

Combien ça coute ?

Finalement quand on souhaite se faire tatouer, c’est pour la vie, on porte normalement moins d’importance au prix qu’à la qualité du travail. Mais si l’on peut associer tatouage de qualité et prix raisonnable, alors pourquoi s’en priver ?

J’étais tellement satisfaite du résultat que je me suis octroyée un dernier plaisir avant de rentrer à Lyon – oui me faire piquer le corps par 60 à 70 aiguilles par secondes est un kiffe! Je n’ai pu résister à l’appel d’un petit dernier pour lequel je suis restée moins d’une heure. (Arrivée, discussion, emplacement, préparation des instruments, verre d’eau, tatouage, crème, paiement et byebye en moins d’1 heure).

Question pépètes, j’ai donc payé 25 000 Ft pour le premier (environ 1h30 net de travail sur la table) et 10 000 Ft le second (je dirais pour 15 minutes), sachant que 10 000 et le minimum peut importe la petitesse du tattoo.

 Au 20 Janvier 2016 10 000Ft = 31 euros

FatumTattoo
Zrinyi utca 4.
Budapest
 
+36706685652 +3630324298
Back-and-pack_Budapest_fatum-tattoo_tatouage

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    JOLY
    27 janvier 2016 at 17 h 14 min

    Je me suis moi aussi fait tatouer à buda et dans le même salon, mais par Gabor, ce fut tout aussi rapide, avec un génie créatif de l’artiste qui me permet d’avoir un tatouage original.

    https://www.facebook.com/fatumtattoo/photos/a.650468714987712.1073741830.649308348437082/1117629438271635/?type=3&theater.

    (et avant de partir je pense repasser moi aussi sous l’aiguille 😉 )

  • Reply
    Reubrek
    27 janvier 2016 at 20 h 46 min

    Et ils sont où ces beaux tatouages ?

  • Reply
    Charlotte
    15 avril 2016 at 8 h 12 min

    J’hésite beaucoup à sauter le pas, mais je ne peux m’empêcher de craquer devant de beaux tatouages. Ton billet m’a rassuré et je pense que je vais bientôt me lancer.

  • Reply
    Louise
    10 mai 2016 at 18 h 55 min

    Ouaw ça donne envie. Les photos de ton article sont très belles. Je suis à Budapest pour quelques jours et je cherche justement un salon où me faire tatouer. Je me demande donc quel est à peu près le délai d’attente pour un rdv si tu as une idée ?

    • Reply
      celichou
      25 juin 2016 at 16 h 49 min

      Hello !
      Tout d’abord je ne peux vraiment que te recommander de rencontrer Dorca Borca, si son style te correspond evidemment.
      Il me semble m’être décidée une fois sur place un peu à la dernière minute comme d’habitude, donc tu dois pouvoir trouver un créneau assez rapide. Pour le deuxième je lui en ai parlé sur fb et elle m’a donné le rdv le lendemain même 😉

  • Reply
    camille
    26 décembre 2016 at 16 h 04 min

    Bonjour,
    je voudrais savoir situ crois que c’est possible d’arriver « comme ca » et de lui demander un flash ? Car je ne reste que 3 jours a Budapest et j’avoue ce serait pour avoir un petit souvenir…

    • Reply
      celichou
      1 janvier 2017 at 17 h 00 min

      Hello !
      Je pense que oui, comme je le disais la deuxieme fois ou j’y suis allee elle m’a donné rende vous pour le lendemain. Tu peux aussi la contacter depuis sa page facebook, si tu parles anglais. 🙂

  • Reply
    Aurélien Girard
    29 juillet 2017 at 15 h 56 min

    Bonjour, je vais bientôt à Budapest et je me pose une question un peu bizarre : est-ce que ça serait mal vu de se faire un tatouage entièrement rouge là-bas ? C’est la couleur du communisme, je sais pas si c’est encore marqué dans les esprits ?

    • Reply
      celichou
      21 août 2017 at 16 h 38 min

      Hello !
      De l’avis de mon amie Hongroise : non la couleur n’a pas d’importance, ça dépend du dessin après évidemment .. je te conseillerais aussi de faire attention aux tatouages avec encres de couleurs qui peuvent être plus nocives que l’encre noire.
      J’espère t’avoir aidé.

    Laisser un commentaire